La chute, on s’en relève

Une initiative menée par la Caisse primaire d’Assurance maladie de Dordogne (« la chute, on s’en relève »), proposant des conseils de prévention, des tests d’équilibre et des techniques pour apprendre à se relever en cas de chute, réduit l’hospitalisation de 17%. Pour le Dr Joëlle Huth, Chirurgien ORL, maxillo-facial et esthétique de la face et du cou au Centre Hospitalier de Périgueux, il existe un lien entre chutes et troubles de l’audition : lorsque les sens périphériques sont émoussés, et que l’audition est perturbée, l’environnement est moins bien analysé. Les réflexes face à l’imprévu peuvent manquer. Les accidents de type chute surviennent, puis s’installent : peur de tomber, crispation musculaire, repli sur soi, chez soi ! Le manque de stimulations auditives favorise un cercle vicieux.
 Lagedor, 30 octobre 2007. www.apmnews.com , 29 octobre 2007. Parcours de santé ,www.cpam-dordogne.fr , octobre 2007.

Consultation de prévention

Mise en place pour repérer et prévenir les facteurs médicaux ou sociaux conduisant à la dépendance, la consultation gratuite de prévention à soixante-dix ans, qui devait être mise en place en juillet dernier, ne devrait être généralisée qu’à partir de juin 2008. Soins gérontologie . Novembre-décembre 2007.

Comment savoir qu’on ne sait plus ?

Le Centre mémoire de ressources et de recherches de l’Hôpital Broca à Paris enregistre quatre mille consultations par an. Pour le Pr Anne-Sophie Rigaud, chef de service, chaque consultation ne se termine pas par un diagnostic de maladie d’Alzheimer. Parfois, le médecin a besoin d’un délai pour se prononcer. Mais elle déplore qu’aujourd’hui, moins d’une personne sur deux souffrant de la maladie d’Alzheimer bénéficie du diagnostic et parmi celles-là, seules un tiers sont prises en charge. Lorsqu’une personne se plaint de troubles de la mémoire, ou lorsque son entourage s’en inquiète, il est très important que le diagnostic soit fait, afin de pallier les symptômes pendant plusieurs années et de soutenir la famille. La maladie va mettre en péril l’équilibre familial et un proche sur deux va souffrir de dépression.
 www.agevillage.com , 12 novembre 2007.

Droits des résidents

L’Institut national de la consommation (INC) a mis en ligne une fiche pratique faisant le point sur les droits des résidents en maison de retraite. Lagedor , 13 novembre 2007. INC hebdo, 15 octobre 2007. www.agevillage.com , 12 novembre 2007. www.conso.net . 

Robotique : une charte éthique

Pour Béatrice Delamotte de La Tribune, dans un contexte de vieillissement de la population et de manque de main d’�uvre, les robots domestiques ou hospitaliers sont une voie d’avenir. Pierre Blazevic, du laboratoire de robotique de Versailles, les compare à des orthèses, ces appareillages articulés qui décuplent les forces des personnes. A Nice, le CHU et l’université testent jusqu’à la fin de l’année un automate nommé « RoboDomo » dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées. Piloté à distance par le biais d’un téléphone portable, il offrira un bouquet de services intégrant des objets communicants sans fil tels qu’un capteur de chutes, de température, un tensiomètre, un pèse-personne, un pilulier. Aux Etats-Unis, le groupe de robotique humanoïde du MIT développe un robot qui sait servir un verre, saisir et ranger des objets et nettoyer des surfaces. En Asie, le Japon prévoit d’équiper un quart de ses foyers-logement d’assistants domestiques, du fait de la diminution d’aides-soignants. En Corée du Sud, le gouvernement va éditer une « charte éthique de la robotique » pour encadrer les relations naissantes entre humains et machines, qui devra être respectée par les constructeurs. 
 La Tribune , 7 novembre 2007.

Retour haut de page