Un artiste et la maladie d’Alzheimer

Diagnostiqué à l’âge de soixante-et-un ans, M.Utermohlen, un artiste américain, a longtemps continué de peindre en dépit de la maladie d’Alzheimer. Sa série d’autoportraits d’homme malade (un visage derrière des barreaux, des yeux exprimant la colère, ou encore un visage hagard) est aujourd’hui considérée comme l’un des témoignages les plus poignants des ravages de la maladie d’Alzheimer. Elle a été exposée à Paris, Londres, Philadelphie et récemment à New York. Plusieurs médecins ont commenté ses œuvres dans l’hebdomadaire britannique scientifique The Lancet. Aujourd’hui âgé de soixante-douze ans, M.Utermohlen a cessé de peindre et vit dans un centre long séjour. Sa femme, historienne de l’art, organise des conférences pour parler de l’œuvre de son mari et de la maladie d’Alzheimer.

The Ottawa Citizen, www.canada.com, 21 octobre 2006

Retour haut de page