Les troubles du comportement font peur aux aidants

Selon un sondage Harris/Decima pour le compte de la Fondation Alzheimer pour les proches aidants au Canada, mené auprès de cinq cents personnes (pour moitié, des aidants responsables d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et pour moitié d’autres membres de la famille), 23% des aidants ont déjà eu peur ou se sont sentis menacés par le comportement de leur proche. 47% des aidants se plaignent de fatigue, 36% de troubles du sommeil, 23 % de maux de tête, 21% de maux de dos, 19% ont pris du poids, 15% notent une détérioration des problèmes de santé déjà existants.
www2.canoe.com , 18 janvier 2009.

Un centre d’information pour les aidants

L’Institut national du vieillissement américain propose un service d’information en ligne sur la maladie d’Alzheimer, destiné aux aidants, aux personnes malades et aux professionnels de santé (ADEAR- Alzheimer’s Disease Education and Referral Center, concernant le diagnostic, le traitement, l’accompagnement de la personne malade, les besoins des aidants, la prise en charge de la dépendance, l’éducation à la santé et la formation, l’avancement de la recherche. Une équipe répond aux questions posées par téléphone, par courrier électronique et par courrier postal, et renseigne le public sur les ressources locales et nationales disponibles. Les publications disponibles en ligne sont éditées en anglais et en espagnol.
National Institute on Aging. National Institutes of Health. US Department of Health and Human Services. 2007 Progress report on Alzheimer’s disease. Discovery and hope. Novembre 2008. Alzheimer’s Disease Educationa and Referral (ADEAR) Center. www.nia.nih.gov .

Adolescents aidants

Le service de psychologie clinique du University College de Londres (Royaume-Uni) a initié une recherche doctorale portant sur les expériences positives ou négatives des adolescents (12-18 ans) ayant un parent atteint d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, afin de concevoir des services de soutien adaptés et de mieux faire connaître les besoins spécifiques de ces personnes, qui n’accèdent pas aujourd’hui à des groupes de soutien spécialisés.
Pick’s disease support group newsletter , janvier 2009.

Aide aux aidants par courrier

Zoe Barnett, doctorante en psychologie à l’Université du Queensland (Australie), teste un programme d’aide aux aidants, sous forme de cahiers hebdomadaires, distribué par voie postale (Coping for Caring : faire face à la tâche d’aidant), et destiné à identifier des signes précoces de troubles de l’humeur ou d’anxiété. Ce programme a été conçu en s’inspirant du programme On Track pour la dépression. Une recherche préalable a montré que les personnes âgées, qui n’accèdent pas aux services spécialisés, préfèrent le matériel écrit qu’ils reçoivent par la poste.
www.medicalnewstoday.fr , 2 décembre 2008.

Retour haut de page