Inversion des rôles et repères culturels

Selon le recensement de 2000, 90% des Américains d’origine vietnamienne habitant en Californie vivent en famille élargie. Les traditions culturelles et les normes sociales imposent le maintien à domicile des personnes âgées dans cette communauté, et l’institutionnalisation est interprétée comme un échec de l’engagement familial. Dans le cas exceptionnel qu’est la maladie d’Alzheimer, la famille se résout à faire appel à une aide extérieure. Mais vers qui se tourner pour un soutien émotionnel ou psychologique ? La langue étant une barrière pour les professionnels extérieurs à la communauté, les aidants américains d’origine asiatique y recourent peu souvent.

News.newamericamedia.org , 3 octobre 2008.

L’impact des troubles cognitifs sur la qualité de vie des aidants

Au Royaume-Uni, le Centre international de la longévité (ILC-UK , un think-tank sur le vieillissement et les changements de population), en collaboration avec NatCen et la Fondation Nuffield, a publié un rapport sur le vécu des aidants âgés, en relation avec la santé, le revenu et la qualité de vie « Living and Caring ? an investigation ». Les données de cette étude proviennent de l’enquête English longitudinal Study on Ageing. Parmi les différents facteurs étudiés, c’est le fonctionnement cognitif de la personne aidée qui a le plus grand impact sur la qualité de vie des aidants. Un article de discussion, « Living and Caring for All » pose les questionnements en termes de politique publique concernant la demande et l’offre d’accompagnement social des aidants.

Family Caregiver Alliance , 8 octobre 2008. accessible.ilcuk.org.uk .

Recueil de données statistiques sur l’aide informelle

Les Centres de surveillance sanitaire américains (Centers for Disease Control and Prevention) viennent d’introduire un module optionnel de recueil d’informations sur l’aide informelle dans les enquêtes statistiques réalisées par les Etats (BRFSS-Behavioral Risk Factors Surveillance Survey). En 2009, le questionnaire comportera une question obligatoire pour mesurer la prévalence de l’aide à un ami ou un parent ayant un problème de santé, une maladie chronique ou une incapacité, et neuf questions facultatives que les Etats peuvent intégrer pour recueillir des informations supplémentaires utiles à la planification.

Family Caregiver Alliance, 8 octobre 2008.

La semaine des aidants

 Au Canada, suite au premier Salon annuel des ressources pour les aidants (Annual Caregiver Resource Fair), une motion présentée par Marguerite Blais, ministre responsable des seniors, adoptée à l’unanimité à l’assemblée nationale, a fixé la première semaine de novembre comme la semaine des aidants (Caregiver’s week). 
www.prnewswire.ca 21 octobre 2008.

Retour haut de page