Test de conduite pour les seniors

Le ministère danois de la Santé va introduire une mesure obligeant les conducteurs âgés de plus de 70 ans à passer un test pour détecter d’éventuels problèmes neurodégénératifs. L’association représentative des personnes âgées, DaneAge, soutient cette mesure, et estime qu’elle devrait aussi mettre fin aux préjugés sur l’âge à l’égard des seniors au volant. Au Danemark, les conducteurs qui atteignent l’âge de 70 ans doivent de toute façon faire un « check up » médical pour obtenir le renouvellement de leur permis de conduire. Lors d’une expérience-pilote comportant un test de « démence » (dementia test) mené en 2001, le nombre de conducteurs âgés autorisés à conduire après les résultats avait été trois fois moins élevé que d’habitude.

The Copenhagen Post www.cphpost.dk , 13 octobre 2005 

Une aide à domicile bientôt payante ?

Jusqu’à présent, des services d’assistance tels que le ménage sont délivrés gracieusement par les municipalités aux personnes âgées qui n’ont plus la force de s’en occuper seules. Pour la ministre des Affaires sociales, Eva Kjer Hansen, ce service fait partie des « missions de service public dans une société de bien-être [comme la nôtre] ». Mais nombre de maires ne sont plus de cet avis, et souhaiteraient faire payer ce service aux personnes âgées les plus économiquement favorisées. L’association Local Government Denmark, qui regroupe les collectivités locales, soutient ce projet, arguant que l’engagement des pouvoirs publics à ne pas augmenter les impôts réduit les moyens financiers de nombreuses municipalités.

The Copenhagen Post www.cphpost.dk , 7 juillet 2005 

L’Andalousie mise sur les nouvelles technologies

Les pouvoirs publics andalous, via la Fondation andalouse des services sociaux, développent des programmes spécifiques d’assistance aux personnes âgées dépendantes. La télémédecine notamment permet à ces personnes ayant des difficultés à se déplacer de consulter à distance, depuis leur résidence. Ils seront reliés directement à leur centre de santé ou à l’hôpital de référence. Un autre projet consiste à développer un module sur le téléphone portable des proches d’une personne âgée. Ces proches pourront visualiser leur parent(e) sur leur écran de portable. La population visée par ces projets (et d’autres) s’élève à trente-cinq mille personnes, dont la plupart ont plus de soixante-quinze ans.

EM , Entre Mayores, juillet-août 2005 

Le Québec rembourse Ebixa

Le Québec est désormais la première province canadienne qui rembourse la memantine commercialisée sous le nom d’Ebixa. En décembre 2004, Health Canada (ministère de la Santé) autorisait la vente de ce médicament destiné à lutter contre la progression des symptômes de la maladie d’Alzheimer.

La Gazette www.montrealgazette.com , 6 octobre 2005 

La panique des seniors devant les formulaires d’assurance maladie.

Neuf millions de Néerlandais, dont de nombreuses personnes âgées, ont reçu fin septembre un formulaire du fisc qu’ils doivent remplir pour réclamer une compensation financière à la nouvelle assurance maladie qui entrera en vigueur le 1 er janvier 2006. Mais la complexité des formulaires démotive un grand nombre de personnes âgées. L’Association des seniors hollandais a reçu plusieurs appels de seniors paniqués qui ne savent comment remplir le formulaire et qui risquent par conséquent de ne pas bénéficier de leur compensation. La nouvelle assurance maladie entraînera une hausse considérable de la cotisation. La compensation concerne les personnes à faibles revenus (vingt-cinq mille euro annuels maximum pour une personne seule et quarante mille euro pour un couple) ainsi que celles qui ont pour seul revenu leur pension de retraite de l’Etat. Les couples qui ont des revenus inférieurs à dix-sept mille cinq cent euro par an toucheront la compensation maximale fixée à   mille cent cinquante-cinq euro.

NRC Handelsblad, Rotterdam, www.nrc.nl , 24 septembre 2005

Retour haut de page