Le mardi 12 février, la Fondation Médéric Alzheimer fête les 2 ans de son Living Lab, implanté au sein de l’accueil de jour La Porte Verte à Versailles.

Associer les personnes malades et leurs familles à la conception des activités proposées, conseiller et aider les professionnels à choisir l’intervention psychosociale la plus adaptée (stimulation cognitive, art thérapie, réminiscence, musicothérapie, …) évaluer l’efficacité de ces activités, tels sont les objectifs du Living Lab. « Ce laboratoire vivant qui s’appuie sur deux équipes, celle de la Fondation Médéric Alzheimer et celle de l’accueil de Jour, a pour ambition de tester, éprouver et développer des réponses innovantes pour accompagner les personnes atteintes de troubles cognitifs et leurs proches » explique Kevin Charras, responsable du Living Lab de la Fondation Médéric Alzheimer.

En deux ans, plusieurs études ont été menées, avec un bénéfice direct sur le bien être des personnes atteintes de troubles cognitifs. Par exemple, l’étude « Danse et équilibre » a eu pour but d’évaluer l’impact de la danse sur la prévention des chutes et le bien-être des personnes malades. 86 % des personnes ont vu leur moyenne de bien-être immédiat augmentée après les séances de danse et 66 % se sont améliorées sur le temps d’exécution d’un test d’équilibre.

Avec son Living Lab, la Fondation Médéric Alzheimer nourrit l’ambition de devenir un acteur incontournable de l’innovation sociale et médico-sociale dans le champ du vieillissement.

« La mise en place du Living Lab est pour la Fondation Médéric Alzheimer une occasion supplémentaire de traduire ses valeurs en actes : être proche du terrain et expérimenter avec et pour les personnes atteintes de troubles cognitifs » témoigne Hélène Jacquemont, Présidente de la Fondation Médéric Alzheimer. « La méthode développée dans notre Living Lab est un élément clé pour construire les réponses de demain à la maladie d’Alzheimer ».

Un Living Lab, pour quoi faire ?  Découvrez la vidéo.

Le Living Lab a deux ans : accédez au communiqué de presse.

Retour haut de page