Prix Silvestre: innover pour mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer

La Fondation Médéric Alzheimer avec le soutien de René Silvestre, Président de Pépinière 27, lance la 1ère édition du « Prix Silvestre » pour promouvoir l’innovation pour mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer, auprès de start-up :

 

Comment améliorer l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de leurs aidants, grâce aux technologies adaptées ?

 

Selon deux axes :
  • La prévention des troubles cognitifs. La préservation des relations sociales avec l’entourage familial, amical, le voisinage…
  • La promotion de l’autonomie et de la sécurité à domicile

 

Si vous croyez qu’en tant qu’entrepreneur vous pouvez agir et contribuer à répondre à un double défi sociétal : accompagner l’avancée en âge et combattre la maladie d’Alzheimer,
Si vous avez développé une technologie ou un service innovant qui permette de garder un lien, d’assister dans les tâches de la vie quotidienne, d’assurer des conditions de vie à domicile plus sûres,
Si vous pensez que cette technologie peut contribuer à améliorer la qualité de vie et aider à retarder la perte d’autonomie des personnes âgées ayant des troubles cognitifs, et qu’ils peuvent se l’approprier,

 

Postulez à notre appel à projets pour:
  • Un grand prix de 20 000 €
  • 2 prix de 10 000 €

Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement des experts de la Fondation Médéric Alzheimer. Les solutions primées seront soumises à l’avis de groupes de personnes malades experts et si possible expérimentées au sein du living lab de la Fondation, afin d’évaluer l’adéquation aux besoins, aux usages, leur impact social et leur reproductibilité.

 

La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative du système nerveux central, qui évolue progressivement (sur plusieurs années voire décennie) détériore les fonctions cognitives et touche majoritairement les personnes âgées.
C’est une maladie évolutive dont on ne connait pas les causes et pour laquelle il n’y a aucun traitement curatif. Néanmoins, certains traitements médicamenteux peuvent permettre de ralentir l’évolution des troubles, chez 20 à 30% des personnes malades.
Les principaux symptômes sont : trouble de la mémoire, perte de repères, altération de la pensée abstraite (interprétation de proverbes, définition de mots et de concepts), troubles du jugement, mais aussi des troubles du langage, une incapacité à réaliser une activité motrice malgré une compréhension et des fonctions motrices intactes, une impossibilité d’identifier des objets malgré des fonctions sensorielles intactes. Tous ces signes ont un impact sur le quotidien et la qualité de vie des personnes malades mais également de leurs aidants.

 

Les chiffres clés de la maladie d’Alzheimer

900 000 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en France (dont 60% de femmes)
3 millions de personnes concernées (personnes malades et aidants)
225 000 nouveaux cas /an
47.5 millions de personnes dans le monde
1 personne malade sur 2 n’est pas diagnostiquée
Les 2/3 des personnes ayant des troubles cognitifs vivent à domicile
Coût de la maladie d’Alzheimer : 19 milliards €/an le (dont 14 M pour l’aide informelle)
1.2 million de personnes touchées en 2020, 2 millions en 2040

L’Organisation Mondiale de la Santé a identifié la maladie d’Alzheimer comme le problème de santé le plus grave du 21ème siècle.

 

Comment aider les personnes malades et leur entourage ?

En l’absence de traitement thérapeutique, il est plus que jamais indispensable de mieux comprendre la maladie et ses conséquences au quotidien et de promouvoir les approches non médicamenteuses pour mieux accompagner les personnes malades.
Ces interventions (atelier mémoire, art thérapie, activité de jardinage, cuisine, chant, danse, musicothérapie, sorties culturelles…) présentent des effets bénéfiques pour améliorer la qualité de vie des personnes ayant des difficultés cognitives et de leurs aidants familiaux et retarder le plus possible la perte d’autonomie.

 

Objectif de cet appel à projets : développer des technologies ou des services innovants qui contribuent à améliorer l’accompagnement des personnes ayant la maladie d’Alzheimer et de leurs aidants à domicile ou en établissements.

Certaines technologies, numériques ou autres, peuvent constituer une rupture générationnelle pour les personnes âgées (notamment celles qui nécessitent des maniements complexes et des abonnements multiples) et renforcer l’isolement de la personne âgée dépendante, comme de son aidant.

Mais lorsqu’elles sont adaptées aux besoins de ces personnes, les technologies peuvent apporter un réel soutien et favoriser le maintien de l’autonomie.
Forte de son expérience, la Fondation Médéric Alzheimer est convaincue qu’il est possible de retarder la perte d’autonomie des personnes atteintes de troubles cognitifs:

  • en agissant sur l’environnement physique et humain de la personne malade,
  • en misant sur les réserves cognitives restantes, quel que soit le stade de la maladie, pour les stimuler
  • en développant les liens sociaux et en reconnectant le couple aidant/aidé à son environnement familial, amical, à son voisinage

 

L’accompagnement comprend : l’aide au quotidien (ménage, repas, toilette…), les activités de la vie sociale, la gestion administrative (finances, droits…), les activités de loisirs (sorties culturelles, sports, divertissement…), l’aide psychologique et sociale (atelier mémoire, stimulation cognitive).
Par sécurité à domicile, on entend : téléassistance, téléalarme, objets connectés, prévention des chutes, la nutrition, la géolocalisation…

 

Critères de sélection
  • Des services ou des technologies existantes ou en cours de développement qui proposent un réel bénéfice pour améliorer la qualité de vie des personnes malades et de leurs aidants,
  • Des projets destinés de manière explicite aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée et à leurs aidants
  • Des dossiers émanant de start-up situées en France,
  • L’impact social et la reproductibilité de la solution mise en œuvre.

 

Livrables

 

Calendrier

Lancement : novembre 2017
Date limite de dépôt des dossiers :  31 janvier 2018
Le jury se tiendra fin février 2018

 

Modalités de sélection

Les dossiers recevables seront examinés par un jury de présélection. Les dossiers présélectionnés seront ensuite instruits et soumis au jury final.

 

Comment postuler ?

Envoyer vos documents à : prixsilvestre@med-alz.org

Pour plus d’information, le site internet Fondation Médéric Alzheimer www.fondation-mederic-alzheimer.org

 

A propos de la Fondation Médéric Alzheimer

La Fondation Médéric Alzheimer a pour objectif d’aider les personnes malades, les aidants familiaux à mieux vivre avec la maladie et de retarder le plus possible la perte d’autonomie. Créée en 1999, elle est la 1ère fondation reconnue d’utilité publique entièrement dédiée aux personnes malades et à leurs aidants, qu’ils soient familiaux, bénévoles ou professionnels.
La Fondation Médéric Alzheimer développe une approche globale et pluridisciplinaire, en prenant en compte toutes les dimensions de la maladie d’Alzheimer (sociale, médico-sociale, biomédicale juridique, économique…).
Elle construit son action au travers quatre grands domaines d’activité :
-    L’Observatoire du handicap cognitif pour comprendre, analyser et anticiper les évolutions,
-    Le soutien à la recherche en sciences humaines et sociales, en santé publique et à des initiatives locales innovantes,
-    Le développement d’expérimentations au travers de la création d’un incubateur de projets innovants et d’un living lab,
-    Le partage des connaissances et l’essaimage des bonnes pratiques,
Depuis l’origine, la Fondation Médéric Alzheimer a soutenu plus de 415 initiatives locales, 140 projets de recherche et soutenu 64 jeunes chercheurs. Elle a consacré 27 M€ à ses missions sociales.